Meetic    |    Elite Rencontre    |    Attractive World    |    TiiLT    |    eDarling    |    HugAvenue    |    Be2    |    Casual dating    |    Wyylde    |   Disons Demain

Top 10 des meilleurs bons plan rencontre*

*L'inscription aux sites de rencontres depuis notre site est GRATUITE.

le 09 octobre 2017, Rédaction: Natalie Lumain

 

Leader européen de la rencontre sur Internet, Meetic est un site de rencontres généralistes qui rassemble plusieurs millions d’inscrits. Sa notoriété en France doit beaucoup à ses campagnes publicitaires géantes et au buzz autour de ses membres « collectionneurs » de rencontres il y a quelques années. On compte en moyenne 55% d’homme pour 45% de femme, les 20-30 ans sont la tranche d’âge sans doute la plus représentée mais les séniors sont à même d’y faire aussi des rencontres.

 

L’inscription est gratuite et vous permet d’accéder au profil complet des membres ainsi qu’à leur photo. Meetic dispose d’une interface simple et conviviale pour effectuer vos recherches multicritères (sexe, âge, ville, loisirs, niveau d’études…) et d’une interactivité évoluée (chat, webcam, annonces vidéos…).


Meetic organise aussi des sorties et des soirées thématiques dans les grandes villes de France via son service Meetic Live (speed dating, blind dating…).

 

Elite Rencontre se défini comme un site de rencontre « haut de gamme » pour célibataires privilégiés, entendez par là, un niveau de vie plutôt aisé et une situation professionnelle intéressante. Une population très courtisée et chouchoutée par les marques et les médias, généralement identifiée par les marketeurs sous le sigle CSP+ (catégorie socio-professionnelle supérieure).
Le célibataire CSP+ accaparé par son travail manque souvent de temps pour faire de nouvelles connaissances. Elite Rencontre se propose donc de jouer les entremetteurs pour lui.
Dans les faits, le côté élitiste n’est pas aussi flagrant que l’accroche marketing nous le laisse entendre. C’est avant tout pour souligner le sérieux de la mission et des participants.
Le site annonce sur sa page d’accueil : « plus de 60% de membres diplômés de l’enseignement supérieur ». Effectivement on dénombre quelques profils atypiques et flatteurs, ainsi que d’autres plus modestes, pas dénués d’intérêt pour autant. L’inscription avec son riche questionnaire d’entrée façon matchmaking donne des fiches de présentation bien remplies et motivent les postulants à s’appliquer. 

 

Attractive World mise sur la rencontre haut de gamme, un site « pour célibataires exigeants », selon leur slogan.

La majorité des sites font briller leurs millions d’inscrits, les possibilités de rencontres infinies miroitent, lancent des éclairs… et vous aveuglent. Si vous pensez franchement trouver votre moitié dans cette foule, bon courage, vous risquez de tâtonner longtemps. 

Le site propose une offre communautaire poussée. Attractive World organise des événements : sorties théâtre, restaurant ou after-works pour maximiser vos chances de rencontres. Notez que les membres proposent eux aussi leurs événements, un dîner à la maison par exemple.

L’originalité ici c’est de se réunir à plusieurs pour retrouver le côté convivial d’une rencontre entre amis et éviter ainsi le tête à tête embarrassé ou figé d’un dîner aux chandelles. La soirée peut se prolonger naturellement, discutions passionnées ou sortie en club, mais si Thomas le beau brun vous a tapé dans l’œil, vous pouvez toujours vous éclipser.

 

Si pour certaines personnes draguer un homme ou une femme est une chose très aisée, pour d’autres ce n’est pas le cas. Les sites de rencontre offrent de grandes possibilités pour ces deniers. Ils pourront draguer juste par la magie de quelques clics seulement. Le site de rencontre TiiLt est justement un bon choix de site de rencontre.

Focus sur un nouveau site de rencontre : TiiLt
TiiLT est un site de rencontre qui est a été créé récemment. Comme ses pairs, il se fixe comme objectifs de faciliter la tâche aux personnes à la recherche de leur douce moitié. Ce nouveau site de rencontre spécialisé dans les rencontres de diverses natures. Chacun pourra alors y trouver les types de rencontre qu’il souhaite. TiiLt s’inscrit dans une logique perfectionniste en permettant à ses utilisateurs de bénéficier de toutes les options qui vont dans le sens de faciliter leur recherche.

 

Le site eDarling aurait-il trouvé la recette de l’amour ? Je vous rassure tout de suite, Il n’est pas nécessaire d’embrasser un crapaud ou d’avaler un filtre magique, tout ça est bien sérieux et repose sur un système de matching tiré d’un modèle d’analyse psychologique connu, le « Big Five (*)». eDarling vous propose un choix judicieux de rencontres avec des personnes qui vous correspondent, basé sur l’analyse de votre personnalité.

Site de rencontres par affinités d’origine allemande, disponible en France depuis août 2009, eDarling s’adresse avant tout au célibataire en attente de rencontres sérieuses qui souhaite s’investir dans une liaison durable et épanouie avec son partenaire. Le site met en avant des rencontres de qualité. Une affirmation qui se confirme à l’usage et participe à l’impression général de sérieux qui se dégage de l’ensemble du site. Ainsi, les profils inactifs plusieurs semaines d’affilé ne vous sont pas présentés, une prévenance appréciée et suffisamment rare pour être notée.

Dès l’inscription, eDarling vous invite à compléter un test de personnalité pour définir les traits dominants de votre caractère et ses nuances, votre style de vie ou encore vos attentes d’une relation en couple. 

 

Des campagnes publicitaires récentes et des partenariats avec des émissions qui font le buzz comme Adam recherche Eve sur D8 ont fait exploser le nombre d'adhérents sur HugAvenue (plus de 2 millions de membres en Novembre 2015). Il est passé de 800 000 visites mensuelles estimées en Mars 2015  à 4 200 000 en Novembre 2015, la plus grande progression sur le secteur des rencontres en ligne cette année.

 

Un moteur de recherche multicritères plutôt bien fait avec la possibilité de sauvegarder ces types de recherches suivant les différents types de partenaires recherchés. 

 

Un design simple et aéré qui rend la navigation agréable. HugAvenue ne se définie pas comme un site présent sur les réseaux sociaux mais comme un réseau social à part entière.

 

Site très populaire chez les jeunes adultes en raison de ses partenariats TV et de sa communication mais aussi de sa version mobile très bien faite. La plupart des membres ont entre 20 et 35 ans.

 

Be2 est un site de rencontres par affinités créé en 2004. Fort de son implantation dans près de 40 pays de part le monde, Be2 revendique aujourd’hui son ouverture à l’international. Il propose des rencontres sérieuses et adaptées aux célibataires qui désirent s’engager dans une liaison solide et durable avec leur compagnon. Le principe est identique à celui de ses concurrents directs en France comme Parship ou Meetic Affinity. Vous complétez un test d’affinités lors de votre inscription, en fonction des résultats de ce test, le site sélectionne les profils compatibles avec votre personnalité parmi ses membres et vous propose de les contacter. Une interface sobre et des fonctionnalités perfectibles n’en font pas moins l’un des principaux acteurs de la rencontre par affinités en France.

 

Fondé en 2008, CasualDating.fr est l'un des leader sur le marché des rencontres légères. Avec plus de 2 millions de membres enregistrés en France, le concept du casual dating répond à une tendance sociétale globale : l'évolution des comportements sexuels, notamment des femmes, vers une pratique assumée et sans tabous. Casual Dating s'adresse aux célibataires qui ne sont pas prêts à démarrer une relation sérieuse, mais qui n'ont pour autant pas envie de mettre leur vie érotique de côté. Le site est assez populaire dans les grandes agglomérations dont la cible, plutôt citadine, peut se retrouver facilement autour d'un verre pour entamer la soirée.

CasualDating utilise le sytème de mise en relation par affinités (matchmaking) fondé sur les préférences érotiques et désirs de chacun afin d'offrir des propositions de contacts haut de gamme et ciblées. L'inscription est très rapide (moins de 2 minutes) et permet d'accéder à son profil qu'il faut compléter. La grande originalité de CasualDating, c'est sa "Galerie érotique".

Afin de personnaliser son profil et definir ses goûts en matière d'érotisme, les membres peuvent choisir parmi des photos sensuelles, mais toujours de bon goût, qui permettent d'illustrer leurs envies.

 

Un design soigné, mis au goût du jour, une interface claire et fonctionnelle, le nouveau « Netech » (surnom donné par ses usagers) s’accompagne de la sortie conjointe en kiosque d’un bimestriel : Wyylde Le Mag.
C’est la plus grande communauté libertine de France, un lieu de rencontres, de découvertes et d’expériences sexuelles où chacun est libre de participer et de s’exprimer selon ses désirs et ses affinités, dans le respect des autres utilisateurs, bien évidement. Le site Wyylde est à la fois un espace d’échanges virtuelles et de rencontres réelles. Les contacts sont faciles pour peu que l’on soit courtois et décidé. Un système de cooptation permet aux membres déjà certifiés d’attester de la bonne conduite et du sérieux des nouveaux usagers.

On a particulièrement apprécié les lives vidéo proposés par les utilisateurs. Nombreux, il ponctuent votre journée ou votre soirée, vous êtes sûr de passer un agréable moment. On aime aussi la diversité des profils qui permet à tout le monde de trouver son groupe affinitaire. Novice ou couple expérimenté, n’hésitez pas à sauter le pas, découvrez Wyylde.

 
Capture d’écran 2019-09-13 à 00.50.19.pn

Disons Demain est le nouveau site de rencontre pour les seniors, le site « des jeunes de plus de 50 ans », dixit le slogan. Disons Demain part sur de bonnes bases, fort de l’expérience acquise depuis quinze ans par le plus important site de rencontres européen. On est en confiance, c’est fonctionnel, bien pensé et le site compte déjà de nombreux utilisateurs.

L’interface est soignée et agréable, elle permet d’aller directement à l’essentiel avec des propositions de profils correspondant à vos envies. La géolocalisation précise évite de se perdre à l’autre bout de la France, un bon point puisque la proximité des rencontres reste pour beaucoup de seniors un critère primordial. « Le Carrousel » Disons Demain vous propose 100 profils choisis sur vos points communs avec d’autres utilisateurs, un plus qui permet de filtrer sur-le-champ une base de recherche sélective. Vous pouvez envoyer un « flash » pour manifester votre intérêt, ajouter des profils à votre liste de favoris ou engager une conversation.

Rencontres en ligne : séduire sans mentir ?

Tinder, Happn, Meetic, Facebook, Snapchat : Internet est un lieu d’illusions où il est facile de se mettre en scène. Mais la séduction n’en est pas forcément plus aisée…

Alice déchante

Alice est une jeune assistante de direction belge de 26 ans. Elle s’inscrit sur Tinder pour le plaisir de « zapper ». Jusqu’au jour où elle tombe sur Clément, un beau Français, sportif comme elle, venu étudier à Bruxelles. C’est son premier « match ». Les échanges commencent le soir même. « Pendant un mois, nous avons été accros à notre téléphone », confie-t-elle. Quotidiennement, ils communiquent sur trois applications en même temps : Instagram pour partager des images amusantes, WhatsApp pour discuter et Snapchat pour s’envoyer des clichés d’eux-mêmes plus ou moins osés. « Sur cette appli, la photo disparaît en quelques secondes, explique la jeune femme, on se séduisait beaucoup en s’envoyant des parties de nos corps, une mèche de cheveux, une épaule… » Au bout d’un mois, premier rendez-vous, premier baiser. Le jeu de la séduction naturelle se met en place. Les tourtereaux se voient alors régulièrement et chastement durant un autre mois, attisant le désir. Puis le couple se forme. « J’ai l’impression qu’une fois que l’homme a ce qu’il veut sexuellement l’intérêt redescend », lance Alice. Le désir embrasé en un mois s’étiole aussi vite. Les rencontres réelles deviennent poussives. « Sur les réseaux sociaux, il paraissait très confiant, très drôle. Il avait le temps de réfléchir à ses réponses. En réalité, nos discussions sont devenues plates, banales », convient-elle. Clément rompt après deux semaines.

« Il y a un gap entre ce que l’on a fantasmé de l’autre et ce qu’il est réellement, analyse Pascal Couderc1. Sur Internet, grâce au profil, on se présente tel que l’on voudrait être. » Une manière aussi de duper l’autre : il tombe sous le charme d’une image fictive de soi qui ne résiste pas toujours à la rencontre. Pour le psychanalyste, ce n’est que la répétition exacerbée des marivaudages classiques. « Lors d’une rencontre, nous vivons dans un premier temps une phase d’état amoureux qui est une illusion : on idéalise l’autre. Apprendre à se connaître, c’est le désidéaliser. On passe alors de l’état amoureux à l’amour, et on décide si la relation est possible. » Alice n’y croit plus. L’attente envers Clément était trop forte et la déception, trop violente. Si elle est un jour amenée à réactiver son compte Tinder, « ce sera juste pour le sexe ».

Nathalie renonce

Il y a quatre ans, Nathalie, 52 ans, mère de trois enfants et divorcée depuis dix ans, s’est lancée dans l’aventure sur plusieurs sites de rencontres payants. « Faire une annonce fut difficile. Je ne savais pas me vendre, je pense que les jeunes sont plus habitués à cette démarche. » Les retours aussi sont durs à vivre : « J’ai eu plein de propositions d’anciens cadres à la retraite, âgés, dégarnis, bedonnants, mais aussi des hommes mariés voulant des relations sexuelles. » Elle a tout de même quelques rendez-vous, non concluants : « Lors de l’entrevue, on a l’impression de passer un entretien d’embauche. Je ne suis pas faite pour ces sites, j’ai besoin d’un vrai échange, d’une voix, d’un regard. » D’après Pascal Couderc, il existe un clivage générationnel. « Pour les jeunes, ces réseaux sociaux sont totalement intégrés au mode de relation, ils font partie du réel, affirme-t-il. Pour ceux qui ne sont pas des digital natives, ce sont deux univers distincts. » Aujourd’hui, Nathalie n’est plus inscrite sur ces plateformes et prend le parti d’en rire, « car, comme disait le cinéaste Chris Marker, l’humour est la politesse du désespoir ».

Julie s’agrippe

Mais la jeunesse et la maîtrise de l’outil ne protègent en rien contre les Valmont 2 en puissance. Julie, une blonde pêchue de 27 ans, connaissait Corentin depuis le lycée. Ils se sont revus lors d’une soirée d’anciens camarades, juste avant le départ du jeune homme pour l’étranger. Dès son arrivée là-bas, ils se mettent à échanger via Facebook. « Il me racontait ses journées, il avait un côté aventurier qui m’a séduite. Je suis tombée amoureuse de sa façon d’écrire. À son retour, j’avais très envie de le voir et j’étais sûre que c’était réciproque. » Corentin commence alors à répondre épisodiquement aux messages. « Plus il raréfiait l’offre, plus j’étais en demande. Je voyais qu’il lisait ce que je lui envoyais, mais il n’y réagissait pas. De mon côté, les fois où je cessais de répondre, il me harcelait! » Julie semble avoir été victime de « breadcrumbing », ces « miettes digitales » lancées avec parcimonie pour faire mariner les prétendant(e)s. S’installe alors une relation inégale. Elle est obsédée par lui : « Il m’est arrivé de notifier d’autres garçons dans mes publications Facebook pour attirer son attention. » Elle veut vivre quelque chose avec Corentin. Ils s’embrassent. Il dit n’être pas sûr de lui, sans toutefois cesser les discussions sur Internet. Il la relance dès qu’elle tente de prendre de la distance. Il débarque aussi chez elle à l’improviste pour quelques baisers au vol, avant de réaffirmer qu’il a besoin de temps. Il souffle le chaud et le froid. Julie le bloque pour l’oublier. Il tente de reprendre contact, elle finit par céder. Un brin de nostalgie dans le regard, elle soupire : « Je me suis laissée submerger. »